Suis-je normale si je ressens des douleurs lors des rapports sexuels?

Suis-je normale? Est-ce que c’est dans ma tête? Comment vais-je faire pour satisfaire mon partenaire? Aura-t-il envie d’aller voir ailleurs? Vais-je être capable d’avoir des enfants même si je ne tolère pas la pénétration? Suis-je quand même une femme? Ma relation survivra-t-elle à cette douleur?


Voilà des questionnements qui sont bien présents dans la tête des personnes souffrant de douleurs lors des rapports sexuels avec pénétration. Il s’agit d’un sujet extrêmement tabou pour lequel on retrouve encore trop peu de documentation scientifique. Ainsi, peu de femmes sont au courant que les douleurs lors des rapports sexuels sont assez fréquentes. De ce que l’on sait, jusqu’à 34% des jeunes femmes et jusqu’à 45% des femmes plus âgées ressentent des douleurs lors des rapports sexuels, un chiffre à prendre au sérieux.


Ces douleurs, lorsque présentes, peuvent avoir plusieurs répercussions dans la vie des personnes qui la vivent. Qu’il s’agisse de dyspareunie, de vulvodynie, de vaginisme, de vestibulite vulvaire, de lichen scléreux ou autres, il peut être extrêmement difficile pour les personnes qui en souffrent d’en parler et cela peut entrainer des conséquences peu souhaitables.


Parmi les conséquences que l’on remarque, on retrouve :


De la détresse psychologique


En effet, les douleurs peuvent aller jusqu’à causer la dépression et beaucoup d’anxiété. Cela peut amener énormément de remises en question de la part de la personne qui les ressent et souvent beaucoup de ces questionnements qui restent en suspend puisque les informations à ce sujet sont difficiles à trouver. Les personnes qui vivent avec des douleurs lors des rapports sexuels peuvent se sentir extrêmement seules.


Des problèmes conjugaux


En plus d’avoir des répercussions sur la personne elle-même, les douleurs peuvent avoir un impact direct sur le couple et amener son lot de problèmes conjugaux. Une mauvaise compréhension de la douleur peut amener une grande peur de l’intimité et des rapprochements entre partenaires éloignant ainsi ces derniers. Les douleurs peuvent avoir comme conséquences d’affecter la sphère sexuelle, intime et relationnelle du couple.


Une absence totale de la sexualité


Une incompréhension de la douleur peut amener à l’absence de la sexualité. La pénétration étant au cœur des rapports sexuels, beaucoup de couples hétérosexuels auront du mal à concevoir vivre une sexualité sans pénétration mettant ainsi les rapports sexuels complètement de côté. Toutefois, il est important de noter qu’il est possible d’avoir une sexualité saine et satisfaisante sans pénétration. Il s’agit souvent d’une occasion pour devenir plus créatives et créatifs dans la sphère sexuelle.


Il faut savoir que les causes des différentes douleurs sont multiples et varient d’une personne à l’autre. Que ce soit une cause anatomique, pathologique, hormonale, physique ou psychologique, si tu ressens des douleurs lors des rapports sexuels, sache que des solutions et des traitements s’offrent à toi. Il est possible pour toi de consulter une professionnelle de la santé qui se spécialise dans le domaine. Gynécologue, médecin, professionnelle en sexologie, physiothérapeute du plancher pelvien, etc., des ressources sont à ta disposition et n’hésite pas à t’en servir car tu mérites toi aussi de t’épanouir dans une sexualité sans douleur.

© 2019 par Nobellya Communication.

Fièrement créé avec Wix.com