Rechercher
  • DIFFERENTES

Cancer Social


Ce n'est plus seulement un dur moment à passer, c'est une étape durant laquelle tu espères survivre sans trop être détruit...

le secondaire...cancer social du 21e siècle. Chose certaine, tu n'es plus jamais la même personne après avoir réussi à traverser cette période de ta vie.



Les métastases sont les jeunes qui pour des raisons quelconques décident de détruire d’autres jeunes.

Ces derniers entraînent tout plein d’autres métastases à l’aide de leurs armes ultimes, soit les réseaux sociaux. Ensuite, il regarde, avec plaisir, leur victime souffrir.


Chaque jour, l’enfant qui a ce cancer se sent de plus en plus mal. Il ressent des douleurs physiques et psychologiques. Il se demande comment il va faire pour passer au travers de cette épreuve.




Je suis la maman d’une jeune adolescente qui est prise avec ce cancer social depuis bien trop longtemps. Ma fille est forte, intelligente et elle se tient debout. Mais, je la vois commencer à perdre de la force et je la sens impuissante et profondément blessée.



D’où vient ce plaisir de détruire la vie des autres ?



Ma fille a beau être au secondaire, ce n’est pas moins ma fille pour autant. Lorsque je me réfère aux spécialistes de l’école, ils m’offrent des solutions toujours très douces, car il ne faut surtout pas brusquer les métastases ! Je me fais dire tellement souvent de ne pas m’en mêler parce que ça va être pire . ÊTRE PIRE !! Comment ça peut être pire? Depuis près de 2 ans, rien ne change. Je regarde, impuissante, ma fille se battre seule!! Certains me disent qu'il faut simplement fermer les réseaux sociaux. Nous avons déjà essayé ce remède durant plus de 3 mois. Les horreurs prenaient plus de temps à se rendre à ma fille, mais au bout du compte, les métastases n'arrêtaient pas leur destruction. Même si on est pas au courant, ça ne fait pas en sorte que ça n'existe plus.


Comment en sommes-nous rendus là ?


À l'école, on intervient rapidement lorsqu'un élève blesse physiquement un autre élève. Pourquoi est-ce différent avec les blessures mentales ? Ce n’est pas parce que c’est invisible que ça n’existe pas !! Je pense sincèrement que la société va devoir s’adapter rapidement et agir !!


La tolérance pour les blessures mentales devrait être la même que pour les blessures physiques ! ZÉRO TOLÉRANCE


Je suis convaincu que d'intervenir sérieusement auprès d'une métastase qui détruit gratuitement et volontairement un jeune via les réseaux sociaux, va envoyer un message clair et va aider à traiter ce cancer social.


Il faut arrêter de le dire… Il faut agir.


Les réseaux sociaux sont la nouvelle réalité et sincèrement nos jeunes ne sont clairement pas assez sensibilisés. Ce n’est pas parce qu’un écran te sépare de la personne que tu blesses que tu n'es pas responsable de tes actes.



Les écrans sont les coups de poing du 21e siècle.





Mom





* Photo AdobeStock

© 2019 par Nobellya Communication.

Fièrement créé avec Wix.com